Les abeilles sauvages de la BeeHome

Avec notre BeeHome, vous recevez des cocons d'abeilles maçonnes pour soutenir la reproduction de ces précieuses pollinisatrices. Les abeilles maçonnes commencent à butiner très tôt dans l'année — mais il existe de nombreuses espèces d'abeilles sauvages qui se reproduisent en été. Parmi elles, on trouve les abeilles cavicoles qui élisent domicile dans notre bloc de nidification BeeSummer: nous avons listé ici pour vous les espèces d'abeilles sauvages qui nidifient en été.

Osmie rousse

L’osmie rousse (Osmia bicornis) est rare en pleine nature et affectionne tout particulièrement les jardins des zones urbanisées où on la rencontre fréquemment.

Osmie cornue

L’osmie cornue (Osmia cornuta) est l’une des espèces que l’on observe le plus fréquemment dans les aides à la nidification.

Abeille masquée des Alliacées

L’abeille masquée des Alliacées (Hylaeus punctulatissimus) passe quasiment inaperçue et, vu sa petite taille, elle n’est souvent pas perçue comme une abeille.

Osmie des vélars

L’osmie des vélars (Osmia brevicornis) est plutôt rare et elle est souvent confondue avec l’osmie bleu acier.

Osmie bleu acier

Cette espèce d’abeille sauvage (Osmia caerulescens) est fréquente et répandue dans toute la Suisse.

Osmie crochue

Strictement spécialisée dans la vipérine commune, l’osmie crochue (Hoplitis adunca) est tributaire de la présence de cette plante.

Osmie leaiana

L’osmie leaiana (Osmia leaiana) était autrefois très fréquente en Suisse.

Isodontia mexicana

Importée d’Amérique, cette espèce de guêpe n’est présente en Suisse que depuis les années 60.

Abeille cotonnière

Comme son nom l’indique, l’abeille cotonnière (Anthidium manicatum) utilise une fibre végétale comparable au coton comme matériau de construction pour son nid.

Abeille coupeuse de feuilles

En quelques secondes, l’abeille coupeuse de feuille (Megachile willughbiella) découpe dans une feuille un morceau pouvant atteindre 2 cm, puis s’envole vers son nid, le morceau entre les pattes.

Chlélostome des campanules

Le chélostome des campanules (Chlostoma rapunculi) est largement répandu où poussent des campanules.

Heriades truncorum

L’heriades truncorum est très présente en Suisse et on peut la trouver dans de nombreux jardins.

Embarquez avec nous dans le monde des abeilles sauvages!

Nos vidéos sur les abeilles sauvages vous emmènent à la rencontre de ces fascinantes pollinisatrices indigènes: découvrez de près de nombreuses abeilles sauvages et leur monde rempli de fleurs. Sur notre chaîne Youtube, vous trouverez également des tas d’astuces sur les différentes façons de promouvoir les abeilles sauvages. Elles vous seront prodiguées par Yannick, notre "homme qui murmure à l'antenne des abeilles sauvages". Cliquez ici pour voir ces vidéos.

Osmia Bicornis

Osmie cornue

L’osmie cornue (Osmia cornuta) est l’une des espèces que l’on observe le plus fréquemment dans les aides à la nidification.

Schneckenhaus Mauerbiene

Abeille maçonne coquille d'escargot

Megachile Willughbiella

Abeille coupeuse de feuilles

En quelques secondes, l’abeille coupeuse de feuille (Megachile willughbiella) découpe dans une feuille un morceau pouvant atteindre 2 cm, puis s’envole vers son nid, le morceau entre les pattes.

Holzbiene

Abeille charpentière

Hoplitis Adunca

Osmie crochue

Strictement spécialisée dans la vipérine commune, l’osmie crochue (Hoplitis adunca) est tributaire de la présence de cette plante.

Frühlings Seidenbiene

Abeille en soie de printemps

Des fleurs sauvages pour les abeilles maçonnes

Les abeilles maçonnes sont des pollinisatrices parfaites pour les plantes cultivées: elles commencent à butiner tôt dans l'année et s'accommodent très bien des basses températures et de la pluie dans leur quête de pollen. Certaines espèces d'abeilles sauvages ont besoin de fleurs sauvages bien précises pour se nourrir — mais les abeilles maçonnes butinent une grande diversité de fleurs sauvages qui fleurissent au printemps. Nous avons rassemblé ici pour vous les principales fleurs sauvages dont raffolent les abeilles maçonnes.

Étoile bleue

L’étoile bleue (Scilla) est une variété de lys qui fleurit tôt et est appréciée par la plupart des espèces. Ses magnifiques fleurs bleu vif produisent un pollen du même bleu et une grande quantité de nectar.

Muscari

Le muscari (Muscari) appartient, tout comme l’étoile bleue, à la famille des liliacées. Il doit être planté à l’automne afin que, tôt dans l’année, il déploie sa splendeur florale.

Saule

Le saule est très peu exigeant et demande peu de soins, il s’agit donc d’une espèce appropriée pour les jardiniers moins expérimentés.

Prunellier

Au tout début du printemps, les fleurs blanches du prunellier (Prunus spinosa) fleurissent magnifiquement

Aubépine

L’aubépine appartient à la famille des rosacées et croît le plus souvent sous la forme d’arbuste ou d’arbre densément ramifié et épineux.

L’amélanchier

L’amélanchier commun fleurit avant la foliation, entre avril et mai. Au XVIe siècle déjà, il était planté dans les jardins comme plante ornementale.

Pulmonaire

La pulmonaire (Pulmonaria officinalis) tient son nom de son utilisation dès le Moyen Âge contre différentes maladies pulmonaires.

Des fleurs sauvages pour d'autres espèces d'abeilles sauvages

De nombreuses espèces d'abeilles sauvages ne butinent qu'en été: elles dépendent donc de fleurs sauvages qui s'épanouissent pendant cette saison. Avec notre BeeSnack Diversity, nous proposons une sélection des meilleures fleurs sauvages pour les abeilles sauvages qui sont actives en été. Vous trouverez ici les fleurs sauvages les plus importantes pour les abeilles estivales.

Épiaire droite

Les délicates et élégantes fleurs blanches de l’épiaire droite (Stachys recta) nous enchantent de juin à octobre. Elles attirent les abeilles cotonnières et sont une source de nourriture essentielle à de nombreuses espèces d’abeilles sauvages tardives.

Bétoine officinale

Depuis des siècles, la bétoine officinale (Stachys officinalis) que l’on retrouve dans tous les jardins de plantes médicinales et de monastères est utilisée comme plante médicinale. Ses grandes fleurs d’un violet lumineux sont un véritable régal pour les yeux.

Lotier corniculé

Le lotier corniculé (Lotus corniculatus) aux fleurs jaunes et lumineuses regorge de multiples talents : il est l’une des rares plantes sauvage à offrir une source de nourriture adaptée à de nombreuses espèces d’abeilles sauvages. C’est pourquoi le lotier corniculé devrait avoir sa place dans chaque jardin et sur chaque balcon.

Anthémis des teinturiers

Autrefois, l’anthémis des teinturiers (Anthemis tinctoria) jaune-or était utilisée pour teindre la laine et le lin. Ses fleurs resplendissent d’un jaune chaud et vif et nous rappellent le soleil d’été jusquà l’automne.

Réséda

Le joli réséda (Reseda lutea), appelé aussi mignonnette, est une plante précieuse pour bon nombre d’espèces d’abeilles sauvages. Ses fleurs sont presque exclusivement composées d’étamines et produisent une énorme quantité de pollen.

Œil-de-bœuf

L’œil-de-bœuf (Buphthalmum salicifolium) ressemble à une marguerite jaune. Cette plante sauvage facile à faire pousser est particulièrement bénéfique aux espèces d’abeilles sauvages qui butinent en priorité les asters. En effet, les fleurs jaune-soleil de l’œil-de-bœuf appartiennent à la famille des asters.

Campanule à feuilles de pêcher

Avec ses grandes fleurs en forme d’étoile et ses feuilles filigranes, cette sorte de campanule (Camplanula persicifolia) est l’une des plantes sauvages les plus élégantes. Sa couleur violette est un plaisir pour les yeux et elle pousse particulièrement bien sur les balcons.

Campanule à feuilles rondes

La campanule à feuilles rondes (Campanula rotundifolia) est une petite fleur très polyvalente : elle se plaît dans tous les environnements. Avec ses petites fleurs bleues, elle est très esthétique ce qui en fait une décoration élégante pour le balcon et le jardin.

Vipérine

Désormais, ous ceux qui ont un jour fait pousser de la vipérine (Echium vulgare) dans leur jardin ou sur leur balcon ne peuvent plus s’en passer : de mai à juillet, ses fleurs forment un véritable feu d’artifice bleu et violet et sont butinées de la première à la dernière par diverses abeilles sauvages. Un must absolu !

Hippocrépide à toupet

L’hippocrépide à toupet (Hippocrepis comosa) se répand dès le début de l’été en tapis de fleurs jaune clair. Ses innombrables petites fleurs sont très appréciées de certaines espèces d’abeilles sauvages.

Sauge commune

Les fleurs d’un bleu foncé intense de la sauge commune (Salvia pratensis) sont un véritable régal pour les yeux. Elles produisent une très grande quantité de nectar et sont donc très appréciées des abeilles sauvages et des bourdons.

Scabieuse colombaire

Les fleurs violet clair à la beauté singulière de la scabieuse colombaire (Scabiosa columbaria) fleurissent de mai à septembre. Par beau temps, elles sont butinées pratiquement sans interruption par de nombreuses espèces d’abeilles sauvages.

Centaurée scabieuse

Les fleurs violet clair en forme de soleil de la centaurée scabieuse (Centaurea scabiosa) sont un réel plaisir pour les yeux. Cette plante est très précieuse pour les abeilles sauvages, car elle fleurit tout au long de l’été.

Questions & réponses concernant votre BeeHome

Newsletter

Sie können hier Ihre Newslettereinstellungen verwalten und sich
jederzeit wieder aus dem Newsletter austragen.

Unser Newsletter-Archiv.